La transmission d'un savoir-faire d'art traditionnel horloger

Le savoir-faire particulier d’Alchemists découle d’une aventure exceptionnelle entre deux horlogers indépendants à l’origine d’une histoire partage et de transmission d’un patrimoine horloger.

“J'aime l'idée de ce vieil adage bouddhiste : 'Quand l'élève est prêt, le Maître apparaît', et je crois que des choses positives arrivent à celles et ceux qui gardent un état d'esprit positif."

Hervé Schlüchter

La transmission, le partage d’un patrimoine universel

L’aventure commence avec deux horlogers indépendants, Hervé Schlüchter et Philippe Dufour, qui au-delà d’une immense passion commune leur métier, se sont retrouvés autour de valeurs qui leur sont chères. Travail et humilité sont les piliers de ce lien particulier dont découle un savoir-faire unique, forgé au fil de décennies d’expériences.

Ces valeurs communes ont convaincu Philippe Dufour de faire d’Hervé son élève et de le guider dans son aventure d’horloger indépendant au travers de l’apprentissage et la maîtrise de ces savoir-faire.

Picture of Hervé Schlüchter working in Villa Jolimont's old workshop
Closeup view of Philippe Dufour examining the Cu29 timepiece
Picture of Philippe Dufour transmitting traditional watchmaking skills to Hervé Schlüchter

“Respect des Gens, Respect des Choses et Amour du Travail Bien Fait, voici les règles de vie que me transmets Philippe Dufour.”

Hervé Schlüchter

Un apprentissage exigeant​

Prétendre à réaliser des garde-temps selon les plus strictes méthodes de l’art traditionnel horloger demande à la fois énormément de travail, un investissement sans faille mais aussi beaucoup d’humilité et une capacité à se remettre en question.

C’est aussi la lucidité de savoir que peu importe les années d’expérience de chacun, on ne peut pas être omniscient et par conséquent, il y aura toujours quelque chose à apprendre. Ces instants de partage nourrissent cette soif d’apprentissage au quotidien, ancrée profondément en Philippe et Hervé.

Ce lien particulier est un immense honneur pour Hervé qui se révèle être aussi un cadeau d’une valeur inestimable pour Alchemists, qui s’implique humblement au quotidien pour la sauvegarde de ces gestes traditionnels.

L'importance de la préservation d'un patrimoine horloger ​

Alchemists a choisi de donner une importance particulière au génie humain. Un génie qui officie depuis des siècles au travers des travaux d’horlogers qui ont marqué l’histoire. Alchemists rassemble une petite équipe de personnes portées par la même vocation : la présentation des savoir-faire traditionnels. Cette vocation se matérialise par le cadre de travail, un environnement qui permet aux horlogers de vivre pleinement leur passion en apportant à chaque pièce, une valeur ajoutée authentique, artisanale.

La volonté d’Alchemists est fortement guidée par le fait de sauvegarder ce patrimoine qui appartient à l’histoire de l’horlogerie, mais aussi à en perpétuer ses savoir-faire et ses enseignements au travers de leurs œuvres. Cette volonté est profondément ancrée dans leur vocation, qui provoque tous les jours des instants de partage humain d’une valeur inestimable, mais qui représente aussi une véritable mise à l’épreuve pour les horlogers.

“Plus on investit de temps dans la finition d’une pièce, plus la confiance en soi est mise à l’épreuve. La plus petite des erreurs peut anéantir plusieurs jours de travail.”

Louis-Bernard Farine, Horloger Alchemists

Une transmission d'un savoir-faire aux futures générations d'horlogers

Honoré de ce lien particulier avec Philippe Dufour, Hervé Schlüchter est lui aussi investi d’une nouvelle responsabilité : celle de continuer cette chaîne de transmission. Philippe avec Hervé. Hervé avec les jeunes générations. A son tour de transmettre à nouveau ces savoir-faire traditionnels à la prochaine génération d’horlogers. Cela commence dans l’atelier des Alchemists.

Les horlogers des Alchemists oeuvrent tous les jours à la conservation de ce patrimoine. Le niveau de compétence et de passion exigés à chaque horloger des Alchemists est particulièrement élevé. Seul un très petit nombre de ces artisans est encore capable, en Suisse, d’assembler et de finir lui-même, à la main, chacune de ses montres.

Chaque mouvement est assemblé deux fois, pour ne laisser aucun détail au hasard

Il n’y a pas d’atelier de décoration, ni d’horloger-régleur chez les Alchemists : chaque horloger reçoit sur son établi, l’ensemble des composants qui doivent constituer la montre. Il l’assemble une première fois pour vérifier que tout fonctionne parfaitement bien, cela lui permet de faire la préparation mécanique à la main et de manière traditionnelle, jusqu’au roulage des pivots et au polissage des ailes des pignons, entre autres. Puis le mouvement est entièrement démonté, désassemblé. Chaque composant est ensuite très minutieusement fini et décoré à la main, puis le mouvement est prêt à être remonté, assemblé, et réglé, jusqu’à l’étape du contrôle final. Au final, chaque mouvement est assemblé deux fois, pour ne rien laisser au hasard.

Chaque création des Alchemists sera le fruit d’un seul et unique horloger, depuis son montage, son réglage et jusqu’à la plus infime de ses finitions manuelles.

Retour haut de page